Et si on repensait le management ?


« Pour une gestion humaine des ressources ! »


Chez Parti Pris, nous défendons une approche du management qui démonte les idées communément admises pour revendiquer une vision basée sur la relation.

  • Relation du manager avec tous les échelons de l’entreprise : direction, N+2, autres managers, équipe, clients, partenaires.
  • Relation professionnelle, commerciale, humaine.
  • Relation nouvelle, ancienne, continue, intermittente, saine, conflictuelle…

Cette relation, analysée, approfondie, stimulée, constitue le révélateur de talent par excellence.


« Balayer les normes usées »


5 parti pris en faveur du management

  • Tout le monde ne peut pas devenir manager

    Le management n’est pas la seule et unique évolution possible dans une carrière. Cessons d’en faire un passage obligé, pour identifier des managers faits pour ce métier et prêts à l’apprendre, sur la durée.

  • Un bon expert n'est pas forcément un bon manager

    La peur de perdre les bons et l’urgence à promouvoir pour remplacer font souvent confondre expertise solide et aptitudes managériales. Or, les critères de technicité ne doivent définitivement plus présider aux évolutions managériales.

  • « Manager » n’est pas un titre

    …et encore moins une fin mais au contraire un nouveau départ professionnel dans un rôle qui impose plus de devoirs que de droits. Aussi le manager doit-il choisir et non accepter son poste, pour de bonnes raisons.

  • Le management n’est pas une compétence, c’est un métier

    Un métier qui s’apprend, se travaille, se questionne et s’adapte en permanence à l’environnement et aux évolutions. Le rôle du manager n’est pas sécable en pourcentage de temps consacré aux équipes et aux tâches : il est singulier et indivisible.

  • Bien manager, cela se travaille

    Osons dire que les managers sont exposés, souvent bien seuls et parfois en difficulté. Les aider à se confronter, à se challenger, à échanger et à construire leur démarche est tout simplement indispensable.